Bolivie est présente pour la première fois à la Haye






La commission bolivienne qui est à la Haye, Hollande, présentera un recours face au Chili. C’ est la première fois que ce pays sud-américain se dirige a ce tribunal. Aidés par des assesseurs européens,, ils ont finalisés le document qu’ils ont présenté devant la Court Internationale de Justice (CIJ) 

La commission envoyée à la Haye, sède de la CIJ, commencera un litige international contre le Chili avec comme objectif, avoir une sortie souveraine de Bolivie sur l’Océan Pacifique. 

Le document final fût présenté le mercredi 24 avril. Jusqu’à sa publication, la commission n’a donné aucune explication à la presse pour ne pas gêner les négociations et que l’affaire n’atteigne pas une dimension social majeure et disproportionnée. 

La commission bolivienne a embauché Alan Vaughan Lowe, avocat britannique qui fait partie de l’équipe qui représenta le Pérou dans son procès contre le Chili en 2008 quand le Pérou a exigé a la Court qu’elle délimite la frontière maritime entre ces deux pays, avec un ligne équidistante ce qui signifia posséder 35 mil kilomètres carrés d’eaux dans l’Océan Pacifique. 


Cette commission est composée par le chef de la diplomatie bolivienne, David Choquehuanca; agent de Bolivie devant la Court de Justice de la Haye, Eduardo Rodríquez Veltzé; ministre de défense, Rubén Saavedra; responsable de la Dirección Estratégica de Reivindicación Marítima (Diremar), Juan Lanchipa, et le président de la Comisión de Constitución de la Cámara de Diputados, Héctor Arce. 


Selon les statuts de la CIJ, Bolivie a du préciser dans sa demande le problème qui l’oppose au Chili en plus des essais précédents de solution et spécifier très clairement sa revendication.

Beaucuop d’avocats d’Europe entière ont eur les yeux fixés sur ce litige. Toutes les résolutions élaborées par le tribunal de la Haye sont prises en compte pour futures conflits internationaux. Les avocats Hollande passent grande partie de leur temps a résoudre ce genre de conflits internationaux. 




Compartir en Google Plus

0 comentarios :

Publicar un comentario en la entrada